Présentation

Une course unique en son genre

Organisée par Nautic Festival SA dans le cadre du Nautic de Paris, la 11ème édition aura lieu le dimanche 5 décembre 2021.

 

1 000 participants, professionnels et amateurs, sont attendus sur la Seine à Paris, entre la Bibliothèque Nationale de France et le quai de Javel Bas, pour une course au décor d’exception.

 

Rappel : cette année encore, les paddles de 14' seront autorisés à concourir.

2 parcours au choix

Parcours n°1 : Division « LOISIR ». Distance de 11 km.

Parcours n°2 : Division « PRO ». Distance de 14 km comportant une difficulté supplémentaire : un tour complet des îles de la Cité et Saint-Louis.

En solo ou par équipe

L'inscription peut s'effectuer en solo ou par équipe (4 personnes maximum).

 

Lors du tirage au sort effectué au terme de la période de pré-inscription, en vous inscrivant en équipe, si le capitaine de l'équipe est sélectionné, alors l'ensemble des membres de l'équipe pourront participer à la course. Ce choix vous permet donc, si vous êtes sélectionné(e) durant le tirage au sort, d'être certain(e) de vivre la course aux côtés de vos proches.


A savoir que l'épreuve se court seul(e), chacun(e) sur sa planche.

 

Les frais d’inscription sont de 70€ TTC par participant. 

 

Nautic Paddle : les chiffres clés

Le Nautic Paddle en chiffres :

  • 1 000 participants prévus en 2020 (1000 en 2019, 800 en 2018, 700 en 2017, 600 en 2016, 500 en 2015…) 
  • 41 nationalités représentées
  • 40 ans d’âge moyen
  • 31% de femmes
  • 27 des 29 ponts de Paris au programme du parcours pour une vue exceptionnelle sur le patrimoine culturel de la capitale

L’environnement au cœur du Nautic Paddle

Depuis 2018, le Nautic Paddle compense son bilan carbone. Fin 2018, 87 palétuviers (arbre des mangroves) ont été plantés en Birmanie, en partenariat avec Starboard SUP International, pour équilibrer les 87 tonnes de CO2 émises. 

 

 

Par ailleurs, et plus généralement, le Nautic Paddle s'inscrit dans la même dynamique que celle du Salon Nautique Paris qui a souhaité, lui aussi, s’engager en 2019 dans une véritable démarche éco-responsable, placée sous le label Cap Bleu, afin de réduire son impact environnemental.  


Crédits photo : © William Alix  & © Gaël Cornier